Toiture végétalisée: types, structure & (dés)avantages

Des toitures végétalisées sont en train de devenir populaires, surtout chez des propriétaires de maison qui apprécient la nature et chez des entreprises et des villes qui ont plus d’attention pour une gestion écologique. Une toiture végétalisée a beaucoup d’avantages et il y a plusieurs types. Dans cet article, vous en apprenez plus.

 

Qu’est-ce qu’une toiture végétalisée?

Une toiture végétalisée, aussi appelée toiture verte, est une toiture pourvue d’un certain type de végétation. Celle-ci peut être des herbes, des épices, des plantes grasses ou un autre type de végétation. Ainsi, un toit peut aussi être planté de bruyère ou de plantes à dunes. En outre, la végétation peut être combinée avec des panneaux solaires ou des éoliennes. Dans ce cas, on parle d’une toiture énergétique.

Des toitures végétalisées sont possibles sur des toitures avec une pente de 1 à 45 degrés. Si la pente est plus élevée que 35 degrés, il faut appliquer des techniques spéciales pour garder en place les couches diverses. Une couche de drainage n’est pas toujours nécessaire sur une toiture inclinée. C’est que l’eau peut s’évacuer de manière naturelle grâce à la pente du toit. On fait la distinction entre deux types de toitures végétalisées: des toitures végétalisées intensives et extensives.

toiture végétalisée inclinée

 

Toitures végétalisées intensives (jardins sur le toit)

Ce sont des toitures pourvues d’un jardin comme on trouve normalement au niveau du sol. Il peut être planté d’arbustes, d’épices, d’herbes et quand même de certains types d’arbres! Chez ce type de jardin sur le toit, il va de soi que la construction de la toiture doit être assez solide parce qu’un tel jardin a un poids considérable (plus de 200 kilos par mètre carré!). Une toiture végétalisée intensive peut être utilisée comme un jardin normal et nécessite beaucoup d’entretien.

Propriétés d’une toiture végétalisée intensive:

  • Possible sur des toitures avec une pente de 1-4 degrés.
  • Epaisseur de couche: plus de 20 cm.
  • Charge du toit: 200 kg/m². Une construction de toiture modifiée est nécessaire.
  • Permis et contrôle de la capacité par un ingénieur sont nécessaires.
  • Praticable.
  • Beaucoup d’entretien (comme un jardin).

 

Toitures végétalisées extensives

Cette toiture végétalisée est plantée de mousses, plantes grasses (toiture sédum) et épices qui ne nécessitent pas beaucoup d’entretien. Ce type de toit n’est pas ou guère praticable, mais il a un poids beaucoup plus léger qu’une toiture végétalisée intensive. L’avantage de ce type de toit est qu’il est plus bon marché, plus léger et plus facile à réaliser qu’une toiture végétalisée intensive.

Propriétés d’une toiture végétalisée extensive:

  • Possible sur des toits avec une pente de 1 à 45 degrés.
  • Epaisseur de couche: moins de 20 cm.
  • Charge du toit: 40 à 110 kg/m².
  • Permis pas requis. Contrôle de la capacité par un ingénieur est nécessaire.
  • Non praticable.
  • Peu d’entretien.

 

Exemple toiture extensive: toiture sedum

toiture sedum

Une toiture sédum est une toiture végétalisée extensive pourvue de sédum. C’est un type de plantes grasses qui peuvent absorber beaucoup d’humidité dans les feuilles. Elles résistent bien à une sécheresse prolongée et elles supportent bien la chaleur. Le sédum peut se développer sur un substrat spécial ou au sol. Chez une toiture sedum, il est important qu’on fasse assez d’attention au drainage (nattes) parce que l’eau doit pouvoir s’évacuer suffisamment en cas de pluie prolongée. Le sédum protège la toiture contre des conditions météorologiques nuisibles comme la lumière UV, l’humidité et des variations de température. A côté de cela, le sédum a aussi une fonction isolante. Des toits recouverts de sédum ont une durée de vie deux ou trois fois plus longue qu’une couverture de toiture standard.

 

Avantages et désavantages d’une toiture végétalisée

Avantages

  • Fonction isolante: une toiture végétalisée isole non seulement acoustiquement, mais elle arrête aussi la chaleur en été et elle maintient la chaleur à l’intérieur en hiver.
  • Une toiture végétalisée a une apparence naturelle. Le toit évolue avec les saisons.
  • La durée de vie de la toiture est au moins doublée grâce à la fonction protectrice de la végétation.
  • Les toitures végétalisées contribuent à la réduction des émissions de CO2. A côté de cela, elles filtrent les matières particulaires et ainsi elles aident à améliorer la qualité d’air.
  • L’eau pluviale est bien absorbée par une toiture végétalisée et évacuée lentement. Cela réduit considérablement la charge sur l’égout quand il y a des pluies fortes.

 

Désavantages

  • Egalement sur une toiture végétalisée, des mauvaises herbes peuvent se développer. Cela vaut surtout pour le jardin sur le toit mais on peut aussi avoir affaire à cela chez d’autres toitures végétalisées.
  • Les toitures végétalisées attirent l’attention d’oiseaux et d’autres animaux qui aiment chercher quelque chose de mangeable.
  • Il est plus difficile de détecter et de réparer des fuites.
  • Egalement une toiture végétalisée extensive a besoin d’entretien, bien qu’il ne soit pas beaucoup d’entretien.
  • Dépendant du type, il faut faire des investissements considérables.

 

Voulez-vous faire installer une toiture végétalisée par un professionnel? A travers le service de devis en ligne, vous pouvez facilement demander et comparer des prix. Cliquez ici pour aller à la page de devis.

toiture végétalisée plate

 

Structure d’une toiture végétalisée

Système unicouche

Ce système est composé d’une couche de base très drainante placée directement sur une couche de couverture de toiture qui sert de barrage. Les plantes croissent dans cette couche de base. Le désavantage de ce système est que la couche de base est saturée de racines de la végétation à un certain moment. A cause de cela, cette couche peut perdre ses capacités drainantes. Ainsi, il y a le risque que la toiture devienne trop humide ou trop sèche, ce qui est désastreux pour les plantes. Afin d’éviter des dégâts au toit, il est important chez ce système que la couche protectrice sur la toiture soit assez solide. Ce type de toit végétalisé est le plus bon marché, mais il est appliqué moins à cause des désavantages.

 

Système bicouche

Chez ce système, on place une couche drainante additionnelle sous la couche de base. Cette couche additionnelle peut être composée de nattes de drainage ou d’une couche de substances minérales hautement absorbantes, comme des billes d’argile expansées ou de la roche volcanique. Au-dessus de cette couche drainante, on installe ensuite une couche filtrante (tissu filtrant ou tourbe) qui doit éviter que de petites particules de substrat finissent dans la couche drainante. C’est que cela pourrait conduire à un colmatage. Au-dessus de la couche filtrante, on installe une couche de substrat minéral. Dans cette couche, on peut placer la végétation. Souvent on utilise des tapis de végétation prêts à l’usage (comparables avec des tapis de gazon) qui sont déjà couverts. Ce système est déjà mieux que le système unicouche parce que le drainage est mieux réglé.

 

Système tricouche

C’est le système plus cher mais aussi le système le plus robuste. Sur le plan de la structure, le système tricouche est identique au système bicouche, avec cette différence qu’il fait usage d’un réservoir d’eau de pluie qui est si oui ou non intégré dans la couche drainante. Grâce à la présence du réservoir d’eau, les plantes reçoivent assez d’humidité dans de longues périodes de sécheresse.

toiture végétalisée

 

 

Demander devis en ligne pour des travaux de toiture

A l’aide de toiture-couvreur.fr, vous pouvez demander les tarifs de plusieurs couvreurs de votre région. Remplissez le formulaire qui se trouve ci-dessous aussi détaillé que possible et recevez des devis corrects des différents couvreurs agrées.